Alors que le public s’intéresse de plus en plus à la notion de genre, un véritable mouvement rejetant la vision binaire « masculin / féminin » voit le jour. Logiquement, ce n’était plus qu’une question de temps avant que l’on ne s’interroge sur notre façon de nous vêtir, historiquement dictée par notre sexe. Dans ce contexte, des marques se revendiquant « gender neutral »  font leur apparition et gagnent en importance. Leurs collections sont dessinées sans tenir compte de l’identité du porteur : libre à chacun de se servir.

Si l’on peut comprendre les réticences d’un homme à se glisser dans une robe, ou l’attachement d’une femme à ses jupes, ces labels offrent néanmoins une alternative à ceux qui se sentent exclus du modèle traditionnel. En outre, qui dit neutralité, dit également polyvalence. Beaucoup de leurs modèles possèdent un design qui serait simplement qualifié de « unisexe », s’il n’était pas porteur d’une philosophie.

On se laisse donc séduire par ces 5 pièces, parfaites pour les jours où l’on n’a pas envie de choisir — ou pour fusionner sa garde-robe avec sa tendre moitié.

La mode genderless joue souvent sur les volumes, offrant un travail poussé des proportions. Dans cet esprit, vive la coupe de ce pull qui respire le confort et le style. Il pourra autant être porté sur un pantalon moulant, que rentré dans un modèle plus ample. Sa couleur camel, lumineuse, flatte le teint en prime. Le petit plus ? La matière 100% poil de chameau. (Disponible chez One DNA.)
Tailler un jean mixte est un sacré casse-tête, notamment au niveau des hanches et de la fourche. Pourtant, Dr Denim propose en permanence une ligne spécialement étudiée pour être portée par tout le monde. S’appuyant davantage sur des coupes slim, notre choix se porte sur ce modèle pour sa toile au grain rétro. (Disponible chez Dr Denim.)
Plus habillé, le blazer constitue une excellente pièce pour un vestiaire aux accents androgynes. En format oversized pour plus de modernité, un léger motif lui permet de compléter harmonieusement une tenue plutôt simple autrement. Sur une pièce formelle, n’hésitez pas à ajouter des accessoires pour personnaliser votre look. (Disponible chez Wild Fang.)
Dans un registre plus casual, la surchemise est un bon entre-deux. Sur ce modèle, on aime le sens du détail : des rayures régulières, bien alignées aux épaules ; des poches plaquées qui renforcent le côté décontracté ; la forme du col. À porter ouverte sur un tee-shirt ou un crop top blanc. (Disponible chez Lane FortyFive.)
En 1994, Calvin Klein est l’un des premiers grands créateurs à percevoir les prémices d’une révolution culturelle chez les jeunes. Fasciné par cette effervescence, il la cristallise dans le parfum ck one, le décrivant alors comme la « fusion des genres »… •

Cet article fait partie de la série #11 — Confusion des genres.

(Crédits photo de couverture : Doublet)