Le verdict est tombé. Après un feuilleton long de plusieurs semaines, Booba et Kaaris ont été libérés de détention provisoire en attendant leur procès en début de mois prochain. Parallèlement, la polémique sur l’affaire Benalla est loin d’être terminée, continuant encore d’agiter l’opinion publique. Au milieu des flashs sur les incendies forestiers et des documentaires sur l’enfer caché des marchands de plage, la prison a ainsi occupé une part importante de l’actualité estivale.

Pour autant, quelle place tient-elle dans notre culture ? Sujet controversé, il n’a pourtant de cesse d’intriguer, de fasciner. Comme 90% des abonnés Netflix, vous avez déjà terminé la dernière saison d’Orange Is The New Black, n’est-ce pas ? Tandis que les États-Unis regroupent à eux seuls 25 % de la population carcérale mondiale, son influence sur notre environnement n’est-elle pas inéluctable ?

Comment la mode s’inspire-t-elle des détenus ? Quelle place leur laisse-t-elle ? Quelles marques les cellules laissent-elles sur leurs anciens occupants ?

Cette semaine, je serai le Bernard de la Villardière grunge. •

Sommaire de la semaine
  • Du mitard aux podiums
  • Onze mois à l’ombre