Pendant que certains profitent de l’été indien et ses derniers rayons de soleil, d’autres nous rappelleront l’influence du réchauffement climatique sur le mercure. Alors que les catastrophes naturelles se multiplient, et que les glaciers ne fondent pas que sur les podiums Chanel, la NASA vient tout juste d’envoyer un laser dans l’espace afin de mesurer l’ampleur du phénomène — et de ses dégâts.  

Loin de la délicatesse à laquelle on l’assimile généralement, la mode se trouve être la deuxième industrie la plus polluante au monde. Comment expliquer un tel impact sur l’environnement ? Quelles marques tentent de limiter leur empreinte écologique ? Par quels moyens ? La mode de demain sera-t-elle « durable » ? 

Vous ne regarderez plus votre dressing de la même façon…

(Crédits photo de couverture : Chanel)