La mode éthique souffre encore d’une image parfois négative. Si l’on trouve peu à redire sur son combat, autre que l’éventuel risque de green washing, c’est surtout son style qui lui fait défaut. De nombreuses marques s’engouffrent dans ce créneau, mais ont tendance à se cantonner aux basiques, ou s’orientent vers une patte outdoor à la Patagonia.

Dans le genre tendance, on connaît tous l’indétrônable papesse de la conscious fashion, Stella McCartney. Il y avait également EDUN, véritable pépite alliant allure racée et artisanat africain, toujours au prix juste, tristement larguée par LVMH en 2018. Pour autant, de plus en plus de créateurs réinventent le dressing responsable avec un seul motto : sustainability is the new luxury.

Qui sont donc ces designers de la Planète ? Alors que l’offre se renforce pour les femmes, quel choix reste-il aux hommes ? Existe-il une alternative unisexe ? Petit tour d’horizon.

AMUR, gloire et beauté

(© Luxiders)

AMUR : A Mindful Use of Resources (« une utilisation judicieuse des ressources », ndlr). La marque porte donc son ADN jusque dans son nom, et le distille avec élégance dans ses vêtements. Cette dernière s’appuie sur trois piliers : un approvisionnement responsable des matières, sélectionner les manufactures avec les meilleures conditions de travail, et dessiner des pièces de caractère que vous voudrez garder longtemps.

Couleurs vives, imprimés originaux, ou encore coupes sophistiquées, sa créatrice Sofia Shannon se distingue par sa recherche du détail et son sens du style.

Notre coup de coeur : la combinaison asymétrique Jax.

Raeburn this way

(© Christopher Raeburn)

Sans doute le plus connu de cette liste, Christopher Raeburn reste pourtant l’un des rares à oeuvrer pour une mode responsable conjuguée au masculin. Sa philosophie ? Remade, Recycled, Reduced. Pas de production tout azimut ; chaque pièce est coupée et montée en Angleterre, en édition limitée.

En 2010, il lance la ligne RAEBURN REMADE. Centrée sur une esthétique militaire et l’utilisation de surplus d’armée, elle s’adresse aux hommes comme aux femmes. Ne renonçant en rien à l’exclusivité du luxe, le sur-mesure est également possible.

Notre coup de coeur : le sweat Russian Blanket, en version homme et femme.

Faire de beaux Rêve En Vert

(© Rêve En Vert)

Unique en son genre, Rêve En Vert est un concept-store dédié à un luxe éthique et abordable à la fois. Des vêtements en matières biologiques au maquillage non testé sur des animaux, en passant par des sels de bain naturels et des mugs en porcelaine, il fournit une offre complète, dont certains éléments à la portée des plus petits budgets.

En prime, l’e-shop dispose de toute une gamme de marques unisexes.

Notre coup de coeur : l’écharpe XXL en cachemire.

L’arche de Noah

(© Noah)

Ne vous étonnez pas si vous ressentez une légère impression de déjà vu chez Noah : la marque a été fondée par un ancien de chez Supreme. L’ambiance est donc à peu près la même, reprenant un streetwear qui joue sur les codes de la culture skate et flirte avec la musique punk, avec un accent un brin plus preppy que sa grande soeur.

Dès votre arrivée sur le site, vous tomberez sur une vidéo du I have a dream de Martin Luther King, annonçant le ton politique du label. Au-delà des conditions de fabrication, assez peu inquiétantes avec des usines italiennes et canadiennes, il s’implique également auprès d’associations caritatives. Quand la hype se mêle à la conscience, on ne peut qu’approuver.

Notre coup de coeur : la planche Skull Wreath, disponible en vert et blanc.

Haeckels pour l’éclat

(© Darcie Imbert)

On ne peut véritablement opter pour une garde-robe éthique sans changer sa routine beauté au passage. Que l’on parle de l’environnement ou de notre propre corps, on sait que certaines substances présentes dans les cosmétiques sont pires que du poison. C’est là qu’intervient Haeckels, avec ses produits composés quasi exclusivement de matières naturelles. Son ingrédient star ? Les algues trouvées à deux pas de son usine, sur la côte de la Manche.

Alors qu’il est souvent difficile de savoir ce qu’il y a dans notre sérum anti-âge préféré, la marque fait preuve d’une transparence rare dans cette industrie. Pour chaque référence, de petits pictogrammes vous aideront à faire votre choix.

Notre coup de coeur : la crème hydratante Eco Marine.

Quoi qu’il en soit, l’époque où la mode responsable se limitait simplement à des slips en coton bio équitable est bel et bien révolue. Et si l’on faisait un petit geste pour le monde tout en se faisant plaisir ? •

Cet article fait partie de la série #24 — Se donner bonne conscience.

(Crédits couverture : Christopher Raeburn)