On ne peut pas vraiment dire que je sois passionné de politique. Bien sûr, je ne raterai jamais un scrutin pour un défilé (enfin, tant qu’on ne parle pas de haute couture), mais j’ai tendances à davantage m’intéresser aux premières dames qu’aux présidents. Disons qu’à chaque apparition d’un représentant de l’état, je me focalise plus sur sa coupe de cheveux ou sa tenue, que son discours — un salaire de ministre ne suffit pas à s’acheter de l’allure.

À ce propos, un autre look difficile à manquer est celui qui habille nos ronds-points depuis une douzaine de semaines. Les boulevards se remplissent, les pavés sont arrachés. L’heure est grave : nous rejouons mai 68 tous les samedis, sans les sublimes mailles de Sonia Rykiel qui l’accompagnaient…

Gilets Jaunes, Foulards Rouges, cols blancs et bleus de travail… Dans le fond, je ne suis que pour une seule équipe : celle de mon compte en banque, qui est aussi sec que le vagin d’une nonne. Que vous priiez pour le retour de l’ISF ou vous frottiez les mains depuis sa suppression, nous avons tous un point commun : personne n’aime payer plus cher. Alors, où faire du shopping sans détruire son compte en banque ? En pleine période de soldes, quels sont les vêtements de designers qui en valent vraiment la peine ? Dans un monde où l’apparence prend toujours plus d’importance, peut-on feindre la richesse ?

Et que tout le monde porte du noir, plutôt… Au moins, ça amincit. •

Sommaire de la semaine
  • Sélection shopping : les pièces de designers en soldes
  • Vintage et seconde main : les meilleures friperies en ligne
  • Comment avoir l’air riche (tout en étant fauché) ?