Je vais vous faire une confession. Si j’étais ravi par la victoire de l’équipe de France en Coupe du monde, j’avoue n’avoir regardé que la finale. J’aimerais vous dire que le travail m’accaparait bien trop pour consacrer 90 minutes à notre fierté nationale, ou prétendre être parti en mission humanitaire sans télévision, mais j’avais simplement la flemme. Je suis le genre de supporter qui twerke sur les voitures, s’assoit dans le coffre comme mes cousins à un mariage algérois, et tape du champagne à des inconnus dans la rue. Du reste, il y a beaucoup trop de matchs à suivre…

En revanche, cela fait un mois que j’observe pour vous ce qu’il se passe sur les podiums. Des expérimentations les plus fantasques, aux recettes vues et revues, en passant par un retour à une esthétique plus raffinée, cette saison offre des propositions variées. Que nous réservent les créateurs pour l’hiver prochain ? On fait le point sur 7 tendances, à adopter dès maintenant…

L’élégance déconstruite

(Mugler ; Margiela — © Filippo Fior et Alessandro Lucioni pour GoRunway)

On vous en parlait déjà il y a quelques semaines : le costume fait son retour en grâce, ce que les marques ont de nouveau confirmé ces derniers jours. Réponse à l’omniprésence du streetwear et de la logomania, il apparaît presque comme une forme de contestation face à l’Instafashion.

À l’opposé de l’uniforme de papa, il est asymétrique, coupé avec de larges épaules, troque son pantalon contre des cuissardes… On le déconstruit pour mieux se l’approprier, le rajeunir. Entre élégance et irrévérence, pourquoi choisir ?

Nos coups de coeur

Punk isn’t dead

(Christian Dior ; Gucci — © Alessandro Lucioni et Filippo Fior pour GoRunway

La mode a l’habitude de voyager dans le temps. Sa nouvelle destination ? Londres, à la fin des années 70. Sans jamais être totalement parti, le punk se fait une place plus importante dans notre dressing. Tartan, clous, mailles déglinguées, cuir usé… On en reprend les éléments phares, que l’on associe à des pièces racées pour le contraste.

Dans le même esprit, son cousin gothique ne devrait pas tarder à également réémerger. La muse de la dernière collection Prada ? Mercredi Addams…

Nos coups de coeur

The Neon Demon

(Marine Serre ; Saint Laurent — © Filippo Fior et Alessandro Lucioni pour GoRunway)

Imaginez-vous descendre les escaliers d’une boîte de nuit. À chaque marche que vous foulez, on se retourne sur votre passage. Lorsque vous arrivez sur la piste, tous les regards sont déjà braqués sur vous. Remerciez votre tenue phosphorescente…

Blague à part, si cette tendance n’a pas vocation à s’installer durablement, elle prouve l’effort constant de l’innovation textile et laisse entrevoir les prouesses qui seront possible à l’avenir. En outre, c’est un bon moyen d’ajouter un grain de folie à un look, ou de ne plus perdre ses potes en festival une fois ivre.

Nos coups de coeur

Envoyer du nude

(Agnona ; Courrèges — © Alessandro Lucioni et Daniele Oberrauch pour GoRunway)

Chez plusieurs designers, la silhouette se drape dans un monochrome nude, oscillant entre beige, rose et blanc cassé. L’allure est élégante, sophistiquée sans être surfaite. Ce style met l’emphase sur la justesse des coupes et la noblesse des matières pour un chic tout en légèreté.

Le petit détail en plus : la paire de bottines pâles, rétro juste ce qu’il faut.

Nos coups de coeur

All over again

(Escada ; Missoni — © Escada ; Filippo Fior pour GoRunway)

À l’inverse, les imprimés refusent de se faire discrets et se déclinent en « all over », soit sur l’ensemble de la tenue. Les références sont multiples : lignes géométriques, motifs XXL exhumés des années 80, camaïeu d’une même couleur, orgie de nuances…

Les plus audacieux pourront opter pour le « print clash », prônant la superposition de motifs différents. Un registre qui s’apprivoise pas à pas, à moins de vouloir provoquer des migraines ophtalmiques dans votre open space.

Nos coups de coeur

Ô, douce doudoune

(Tod’s ; Moncler 8 Palm Angels — © Alessandro Lucioni pour GoRunway ; Moncler)

Cette saison encore, la doudoune poursuit la quête de ses lettres de noblesse. Rompant définitivement avec son image ringarde, elle perd en volume pour une ligne affinée, ou se joue des clichés avec ironie en version maxi. Moncler invite même huit designers à revisiter sa pièce phare pour son projet Genius, déjà disponible.

Nouveauté : le duvet matelassé envahit dorénavant les accessoires, écharpe comme sac.

Nos coups de coeur

Leather fever

(Rochas ; Bottega Veneta — © Alessandro Lucioni pour GoRunway)

Pris dans la veine punk-gothique que nous évoquions plus tôt, le cuir se taille la part du lion. Chemise, jupe, pantalon, tee-shirt : qu’il soit travaillé de manière futuriste, street ou épurée, il est loin de se cantonner aux chaussures et vestes. Matière sensuelle par excellence, il se porte fluide ou en effet seconde peau, invitant au pouvoir comme à la séduction…

Nos coups de coeur

Vous disposez de tous les tuyaux pour garder un temps d’avance. À vous de briller… •

Cet article fait partie de la série #29 — Le Spécial Fashion Week FW19.

(Crédits couverture : Moncler 6 Alyx Studio ; Courrèges ; Daniele Oberrauch pour GoRunway)