Shopping

Shopping et fashion tech : le dressing du 22ème siècle

31 mars 2019 | Posté par Zackary


Vous souvenez-vous de cette scène du Cinquième Élément où Leeloo, héroïne incarnée par Milla Jovovich, commence à s’acclimater à son nouvel environnement ? Passant d’objet en objet, elle finit par couvrir ses yeux d’un masque Chanel, dont l’application suffit à la maquiller — l’un des meilleurs placements de produit de l’histoire, à notre humble avis… Dans Minority Report, franchir l’entrée d’un centre commercial déclenche automatiquement l’apparition de publicités holographiques. S’adaptant à chaque personne, elles vous appellent même par votre nom pour vous vendre des diamants Bulgari.

Si la science-fiction a toujours intégré la mode à son univers, le style du futur — ou le futur du style, on ne sait plus trop — pourrait déjà bien être là. Le M.I.T travaille au développement d’un tatouage éphémère en feuille d’or, le genre que l’on arbore en festival l’été, à la différence près qu’il transforme la peau en interface avec pavé tactile.

Sans aller jusque donner dans le registre androïde, les labels imaginant l’union entre confection et technologie sont de plus en plus nombreux. Qu’ils tentent de créer une nouvelle esthétique défiant les conventions, ou de discrètement mettre le progrès au service de notre confort, leur approche du design est indissociable de l’innovation.

En bon geek (ou pas), on se la joue précurseur avec ses 8 pièces de fashion tech…

Continuant de réinventer la haute-couture, Iris Van Herpen a malheureusement dû abandonner sa ligne de prêt-à-porter. Cela dit, on peut encore trouver quelques vestiges de ses dernières collections, comme cette robe de la saison SS16. Sur une base en soie, elle est rehaussée d’un maillage obtenu par impression 3D. Alliant une coupe sensuelle à une allure avant-gardiste insaisissable, elle garantit de ne jamais passer inaperçu. (1.200 €)

Nettement plus accessible, Ministry Of Supply s’est donné pour mission d’introduire la technologie dans notre vestiaire du quotidien. En témoigne son Apollo Shirt, taillée dans un tissu de la NASA. Avec sa technologie thermorégulatrice et ses propriétés respirantes décuplées, vous n’aurez plus rien à craindre concernant l’état de votre look au bureau. Existe dans toutes les couleurs classiques. (env. 110 €)

Chez le même label, on lorgne sur le top en impression 3D et sa coupe parfaitement nette. Polyvalent, on l’imagine autant porté avec un jean déchiré à l’accent grunge, que sous un blazer pour une tenue plus formelle. Vous devrez cependant faire preuve d’un brin de patience, la pièce étant fabriquée à la commande. Bien que l’on préfère la version noire, vous la trouverez dans plusieurs nuances. (env. 84 €)

Beaucoup moins traditionnelle, on passe faire un tour chez la créatrice russe Snezhana Paderina. Également amatrice de 3D, elle l’utilise pour créer des motifs en relief qu’elle mêle à de précieux draps de laine, comme sur ce manteau. Si l’on peut être déconcerté par l’empiècement « visage », il amène une dose de surréalisme qu’aucun vêtement construit de manière classique ne pourrait présenter. Entre preppy et creepy, pourquoi choisir ? (486 €)

Le label basé entre New-York et Saint-Pétersbourg propose également un jean argenté en matière réflective. En prime, des empiècements contrastants réagissent selon l’exposition pour laisser apparaître des inscriptions cyrilliques. De quoi surfer sur la vague streetwear post-soviétique avec originalité. (175 €)

Nous avons déjà évoqué Court Circuit, griffe prisée à Hollywood pour ses designs intégrant un twist électronique. Dans cette lignée, on opte pour son sac Mirror, dont les facettes en plexiglas sont ornées de LED pouvant afficher des motifs différents. Accessoire de soirée par excellence, il assure d’ajouter une touche décalée à n’importe quel look. (1.736 €)

Les smartphones ont changé nos vies, de notre façon de consommer à nos rapports sexuels. Au demeurant, la durée de vie de leur batterie nous aura souvent fait regretter ce bon vieux Nokia 3310… Rompant avec le chargeur portatif qui ressemble au baladeur MP3 de votre adolescence, De Rigueur le troque pour un étui en cuir à technologie sans fil. À la fois élégant et pratique. (99 €)

Tag Heuer, smartwatch la plus chère — et la plus raffinée — du monde. Pour autant de diamants, je jure solennellement de toujours rester connecté… (180.000 €)

S’il est impossible de prédire le futur, on peut déjà lui ouvrir les portes de notre dressing. Garder un temps d’avance devient alors un euphémisme… •


Zackary
Fils illégitime de Hugh Hefner et Donatella Versace, je suis la moitié visible du duo derrière ZACKARIUM. Tombé amoureux de la mode à l’époque des culottes courtes, ma mission est de vous guider avec légèreté dans la jungle des marques et des podiums.

Découvrez plus d'articles

La mode, l'esprit en plus...

Passionné, audacieux, et sans doute un brin vulgaire sur les bords. Bienvenue sur ZACKARIUM.

Votre dose hebdomadaire de style, directement dans votre boîte mail.